Sommaire

Biographie

Sa naissance

Raïs Mbark Ayssar, de son vrai nom Mbark Haddouch, est né en 1952 au Douar Taboulâawante ⵜⴰⴱⵓⵍⵡⴰⵏⵜⵄ , Quabilate Ida Ouyssar ⵜⴰⴱⵓⵍⵡⴰⵏⵜⵄ (d’où son surnom), circonscription de Tmanar ⵜⵎⴰⵏⴰⵔ, Province d’Essawira (Taçourte ⵜⴰⵚⵚⵓⵕⵜ brume en tamazighte). Il est mort le 31 Mai 2009, dans son village natal à l’âge de 57 ans.

Son enfance & sa vie professionelle

A l’âge de 12 ans ce fils d’agriculteur allait encore à l’école coranique. Lors d’une des productions de l’un de ses Rways (pluriel de Raïs, chef de groupe) préférés: Raïs Mohamed Demsiri (Albensir) et Raïs Lhaj Mehdi Ben Mbark à Taghazoute (entre les villes d’ Essawira et d’Agadir sur l’Atlantique), notre futur Raïs se sent atteint par le ‘virus’ qui ne le quittera plus jusqu’à sa mort. Il fait un premier voyage de six mois avec Raïs Brahim Boutazarte (surnommé Outaçourte) à Agadir. Là, il va recontrer Raïs l’Houcine Boulhwa. Ce dernier va lui apprendre l’utilisation du Ribab (l’équivalent du Violon). Notre futur Raïs a aussi fréquenté et intégré un temps les groupes (tiroubba ⵜⵉⵕⵓⴱⴱⴰ) des Rways:

  • Raïs Hmad Amntag
  • Raïs Brahim Achtouk
  • Raïs Larbi L’mtougui
  • Raïs Abdellah Oudid
  • Raïs Bekheir

Au cours des années soixante-dix, à ses débuts, seules les chansons de Albensir, Wahrouch, Amntag et Abâamrane l’attiraient. Cette fréquentation lui a ouvert l’anrar ou marg (ⴰⵏⵕⴰⵕ ⵓⵎⴰⵔⴳ aire de la chanson) amazigh. En 1976, sa première chanson fut: Inna hnna s’lâaql iga tazzant ⵉⵏⵏⴰ ⵀⵏⵏⴰ ⵙ ⵍⵄⴰⵇⵍ ⵉⴳⴰ ⵜⴰⵣⵣⴰⵏⵜ , dans laquelle il dit : Inna hnna s lâaql iga tazzant, ghalkh imourig is oukan guis llouz ihla… hmdkh irbbi, guigh zound agdid n’tazarte; our a chttagh, ghar aynna ira l’qlbinou… (Mère douce, on est gamin. Je croyais que l’amour contenait des amandes et qu’il était bon…louange à Dieu, je suis comme un oiseau des figues, je ne mange que ce que mon coeur désire…). Sur le même album on trouve, sa chanson préférée: Ifoulky ghassad iâadl wawal ⵉⴼⵓⵍⴽⵉⵢ ⵖⴰⵙⵙⴰⴷ ⵉⵄⴷⵍ ⵡⴰⵡⴰⵍ (Il fait beau aujourd’hui, la nouvelle est bonne).

La liste exaustive de son répertoire approche la centaine (répertoire à la fin de cet article).

Raïs Mbark Ayssar s’est installé à Dcheira, région d’Agadir, ville des Rways par excellence (le père du défunt chanteur Abdelaziz Chamkh, notable de Dcheira, était mécène des Rways). Ayssar nous laisse comme disciples son fils Mohamed, l’Houcine Amrrakchi, Hassan Arsmoug, etc…

Commentaire

La chanson tamazighte a ses porte-drapeaux, comme les Rways et Raïsates suivants : M. Bizmawen, My A. Ihihi, Mh. Ajoujguel, H. Mouflih, Mb Amkroud, Tihihite, Tamouzounte, Talbensirte etc…La liste est longue. Nous invitons les passionnés des Rways et des Raysates à consulter régulièrement notre site. Notre souhait, face à la mondialisation effrénée, l’oubli, la vraie non-assistance, est de rendre sa place au patrimoine amazigh dont fait partie l’Amarg (mot qui n’a pas pas d’équivalent dans d’autres langues et auquel notre site va consacrer un article prochainement).

  • lettres en gras
    • ç : lettre sonore emphatique et apuyée,
    • g,d : lettres sourdes emphatiques et apuyées(lire pour g : gg et pour d : th, ض)
    • r : lettre dédoublée.

Répertoire

  1. Douce Mère, on est gamin (Inna hnna s lâaql, iga tazzant) ⵉⵏⵏⴰ ⵀⵏⵏⴰ ⵙ ⵍⵄⴰⵇⵍ, ⵉⴳⴰ ⵜⴰⵣⵣⴰⵏⵜ
  2. Il fait bon aujourd’hui, la parole est juste {à 5min.} (ifoulky ghassad, iâadl wawal) ⵉⴼⵓⵍⴽⵉⵢ ⵖⴰⵙⵙⴰⴷ, ⵉⵄⴷⵍ ⵡⴰⵡⴰⵍ
  3. Oh, on n’a pas goûté le miel ! (ah a taddart our n’chy tammnt!) ⴰⵃ ⴰ ⵜⴰⴷⴷⴰⵔⵜ ⵓⵔ ⵏ’ⵛⵛⵉ ⵜⴰⵎⵎⵏⵜ !
  4. Sans la vie (Bnnaqs n’dounit) ⴱⵏⵏⴰⵇⵙ ⵏ’ⴷⵓⵏⵉⵜ
  5. Eh! pourquoi me détestes-tu, mon amour ? (ah! aya hbibinou tkourhit agh oukan?) ⴰⵃ! ⴰⵢⴰ ⵃⴱⵉⴱⵉⵏⵓ ⵜⴽⵓⵕⵀⵉⵜⴰⵖ ⵓⴽⴰⵏ ?
  6. Où sont père et les miens ? (manza baba manza lahbab lid oufighy?) ⵎⴰⵏⵣⴰ ⴱⴰⴱⴰ ⵎⴰⵏⵣⴰ ⵍⴰⵃⴱⴰⴱ ⵍⵍⵉⴷ ⵓⴼⵉⵖ ?
  7. Personne ne sait (our illy may issen) ⵓⵔ ⵉⵍⵍⵉ ⵎⴰ ⵉⵙⵙⴻⵏ
  8. Que veux-tu ? (matrit awa?) ⵎⴰⵜⵔⵉⵜ ⴰⵡⴰ ?
  9. Va mon salut ! (sir, asslam inou!) ⵙⵉⵔ ⴰⵙⵙⵍⴰⵎ ⵉⵏⵓ !
  10. Barrage, libère l’eau ! (rzm i ouggoug i wamane!) ⵕⵥⵎ ⵉ ⵓⴳⴳⵓⴳ ⵉ ⵡⴰⵎⴰⵏ !
  11. Mère douce, mon amour me quitte ! (inna hnna sou hbab ira ifly!) ⵉⵏⵏⴰ ⵃⵏⵏⴰ ⵙⵓ ⵃⴱⵉⴱ ⵉⵔⴰ ⵢⴼⵍⵉ !
  12. Gamin, gars à toi ! (aya âayyal amz adarnk!) ⴰⵢⴰ ⵄⵢⵢⴰⵍ ⴰⵎⵥ ⴰⴹⴰⵕⵏⴽ !
  13. Veux-tu qu’on s’accompagne ? (isawa soul trit a nmoun?) ⵉⵙⴰⵡⴰ ⵙⵓⵍ ⵜⵔⵉⵜ ⴰ ⵏⵎⵓⵏ ?
  14. Rappelle-toi ce que tu as dis (äaql hlli mas tnnit) ⵄⵇⵍ ⵀⵍⵍⵉ ⵎⴰⵙ ⵜⵏⵏⵉⵜ
  15. Tu te lasses de moi, parce que je ne te vois plus ? (idis guigui trmit, lligh ak soul our zrragh?) ⵉⴷ ⵉⵙ ⴳⵉⴳⵉ ⵜⵕⵎⵉⵜ, ⵍⵍⵉⵖ ⴰⴽ ⵙⵓⵍ ⵓⵔ ⵣⵔⵔⴰⵖⵉ ?
  16. Ceci n’est pas mensonge (ghkad our igui lkdoub) ⵖⵉⴽⴰⴷ ⵓⵔ ⵉⴳⵉ ⵍⴽⴷⵓⴱⵉ
  17. A qui tu m’as laissé (mamoyi tflt) ⵎⴰⵎⵓⵢⵉ ⵜⴼⵍⵜ
  18. La jument (Ajdaâ) ⴰⵊⴷⴰⵄ
  19. Viens on fait du thé (rwah adak aâmmrgh atay) ⵕⵡⴰⵃ ⴰⴷⴰⴽ ⵄ ⵎⵎⵕⵖ ⴰⵜⴰⵢ
  20. On te toque (ar srk n’sdouqqour) ⴰⵔ ⵙⵔⴽ ⵏ’ⵚⴹⵓⵇⵇⵓⵕ
  21. Mienne, tu es introuvable ! (winou, tfltiy ggammikh’k!) ⵡⵉⵏⵓ, ⵜⴼⵍⵜⵉⵢ ⴳⴳⴰⵎⵎⵉⵖⴽ !
  22. Comme je suis, personne ne le sera (ghikad gigh, our’at tgim) ⵖⵉⴽⴰⴷ ⴳⵉⵅ, ⵓⵔ ⴰⵜ ⵜⴳⵉⵎ
  23. Sais-tu que je brûle pour toi ? (is nit tssnt is oukan fllawn nhrg?) ⵉⵙ ⵏⵉⵜ ⵜⵙⵙⵏⵜ ⵉⵙ ⵓⴽⴰⵏ ⴼⵍⵍⴰⵡⵏ ⵏⵃⵕⴳ ?
  24. On est trop soucieux (iggout guigh lhemm) ⵉⴳⴳⵓⵜ ⴳⵉⵖ ⵍⵀⵎⵎ
  25. J’avais mon bien (ikkatine dari winou) ⵉⴽⴽⴰⵜⵜⵉⵏ ⴷⴰⵔⵉ ⵡⵉⵏⵓ ou J’avais mon bien (ikkatine dari winou) ⵉⴽⴽⴰⵜⵜⵉⵏ ⴷⴰⵔⵉ ⵡⵉⵏⵓ
  26. J’aperçois celle que je cherche (louhagh titinou doufagh walli sa tlligh) ⵍⵓⵃⴰⵖ ⵟⵉⵟⵉⵏⵓ ⴹⵓⴼⴰⵖ ⵡⴰⵍⵍⵉ ⵙⴰ ⵜⵍⵍⵉⵖ
  27. Tenez votre langue (amzat oukane ilsi) ⴰⵎⵥⴰⵜ ⵓⴽⴰⵏ ⵉⵍⵙⵉ
  28. Amour, si c’était obligé (ahbib nyan, ikhtin igliy bzziz) ⴰⵃⴱⵉⴱ ⵏ ⵢⴰⵏ, ⵉⵅⵜⵉⵏ ⵉⴳⵍⵉⵢ ⴱⵣⵣⵉⵣ
  29. Eh, toi reviens ! (wah yawa, ourrid!) ⵡⴰⵀ ⵢⴰⵡⴰ, ⵓⵕⵕⵉⴷ !
  30. Je suis toujours là (nzdiye bdda doughrab) ⵏⵣⴷⵉⵢ ⴱⴷⴷⴰ ⴷⴷⵓ ⵖⵕⴰⴱ
  31. On ne te laisse pas (ourakw nflagh) ⵓⵔⴰⴽⵯ ⵏⴼⵍⵖ ou On ne te laisse pas (ourakw nflagh) ⵓⵔⴰⴽⵯ ⵏⴼⵍⵖ
  32. Eh oui, je suis étranger (ayeh awa, guigh aghrib) ⴻⵢⵀ ⴰⵡⴰ, ⴳⵉⵖ ⴰⵖⵕⵉⴱ ou Eh oui, je suis étranger (ayeh awa, guigh aghrib) ⴻⵢⵀ ⴰⵡⴰ, ⴳⵉⵖ ⴰⵖⵕⵉⴱ
  33. Dieu les voit (rbbi han issouggatn) ⵕⴱⴱⵉ ⵀⴰⵏ ⴻⵙⵙⵓⴳⴳⴰⵜⵏ
  34. Violon, Je te quitte (ak nsrs a ribab) ⴰⴽ ⵏⵙⴻⵕⵙ ⴰⵕⵕⵉⴱⴰⴱ
  35. Ô, que se passe-t-il ? (ayhaya matta ghikad?) ⴰⵢⵀⴰⵢⵢⴰ ⵎⴰⵜⵜⴰ ⵖⵉⴽⴰⴷ ? ou Ô, que se passe-t-il ? (ayhaya matta ghikad?) ⴰⵢⵀⴰⵢⵢⴰ ⵎⴰⵜⵜⴰ ⵖⵉⴽⴰⴷ ?
  36. L’amour est douleurs (iga lhob attan) ⵉⴳⴰ ⵍⵃⵓⴱ ⴰⵜⵜⴰⵏ ou L’amour est douleurs (iga lhob attan) ⵉⴳⴰ ⵍⵃⵓⴱ ⴰⵜⵜⴰⵏ
  37. Pourquoi pleures-tu, amour ? (mayka tallat aya hbib?) ⵎⴰⴽⴰ ⵜⴰⵍⵍⴰⵜ ⴰ ⵢⴰⵃⴱⵉⴱ ?
  38. Où t’amènent tes pieds (mani s kiwine idarne) ⵎⴰⵏⵉ ⵙ ⴽⵉⵡⵉⵏ ⵉⴹⴰⵕⵏ
  39. Bienvenue, jument ! (barkllah ya oujdâa awa!) ⴱⴰⵔⴽⵍⵍⴰⵀ ⵢⴰ ⵓⵊⴷⴰⵄ ⴰⵡⴰ !
  40. Allons, vas-y ! (zayd, awa hlli!) ⵣⴰⵢⴷ, ⴰⵡⴰ ⵀⵍⵍⵉ ! ou Allons, vas-y ! (zayd, awa hlli!) ⵣⴰⵢⴷ, ⴰⵡⴰ ⵀⵍⵍⵉ !
  41. Ne se sont-ils pas habitués ? (id is our myarne?) ⵉⴷ ⵉⵙ ⵓⵔ ⵎⵢⴰⵕⵏ ? ou Ne se sont-ils pas habitués ? (id is our myarne?) ⵉⴷ ⵉⵙ ⵓⵔ ⵎⵢⴰⵕⵏ ?
  42. Miel, celui qui veut te cueillir ! (wanna iran, akm idiks a tammint!) ⵡⴰⵏⵏⴰ ⵉⵔⴰⵏ, ⴰⴽⵎ ⵉⴷⵉⴽⵙ ⴰ ⵜⴰⵎⵎⵏⵜ !
  43. Regarde, mon amour ! (chouf dagh awinou!) ⵛⵓⴼ ⴷⴰⵅ ⴰ ⵡⵉⵏⵓ !
  44. Ma mie, tu t’es sauvée tu ne veux plus de moi ? (awinou trwelt tagwitagh oukane?) ⴰⵡⵉⵏⵓ ⵜⵕⵡⴻⵍⵜ ⵜⴰⴳⵡⵉⵜⴰⵖ ⴽⴰⵏ ?
  45. Mes jambes me font des soucis (our yi thnnane idarne) ⵓⵔ ⵢⵉ ⵜⵏⵏⴰⵏ ⵉⴹⴰⵕⵏ
  46. Il est fou (iska ikhwla) ⵉⵙⴽⴰ ⵉⵅⵡⵍⴰ
  47. Il est interdit (imnâa lhal) ⵉⵎⵏⵄⴰ ⵍⵃⴰⵍ
  48. Ma mie, tu m’as laissée (awinou tfltiy ggamighk) ⴰⵡⵉⵏⵓ ⵜⴼⵍⵜⵉⵢ ⴳⴳⴰⵎⵉⵖⴽ
  49. Donne-lui les nouvelles (fkas awddi lakhbar) ⴼⴽⴰⵙ ⴰⵡⴷⴷⵉ ⵍⴰⵅⴱⴰⵔ ou Donne-lui les nouvelles (fkas awddi lakhbar) ⴼⴽⴰⵙ ⴰⵡⴷⴷⵉ ⵍⴰⵅⴱⴰⵔ
  50. Un salut au pays ! (a sir a slam a tlkmt tamazirte!) ⴰ ⵙⵉⵔ ⴰ ⵙⵍⴰⵎ ⴰ ⵜⵍⴽⴻⵎⵜ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵕⵜ !
  51. L’envieux (amhsad) ⴰⵎⵃⵙⴰⴷ
  52. C’est comme ça qu’ils veulent (ghikad ad rane) ⵖⵉⴽⴰⴷ ⴰⴷ ⵕⴰⵏ
  53. Je ne vous vois pas (our akwn zrragh) ⵓⵔ ⴰⴽⵡⵏ ⵣⵕⵕⴰⵖ
  54. Le bois que tu as ignoré (akchchoud lli thgrt) ⴰⴽⵛⵛⵓⴹ ⵍⵍⵉ ⵜⵃⴳⵕⵜ ⵏⵣⴹⴰⵕ
  55. Est-ce que tu sais ? (is nit tssnt?) ⵉⵙ ⵏⵉⵜ ⵜⵙⵙⴻⵏⵜ ?
  56. On ne joue pas avec toi soleil (our nzdar agiwn ntlâab a tafoukt) ⵓⵔ ⵏⵣⴹⴰⵕ ⴰ ⵜⴰⴼⵓⴽⵜ ⴰⴳⵉⵡⵏ ⵏ ⵜⵍⵄⴰⴱ
  57. Eh, toi étranger reviens ! (ourrid aya ghrib awa!) ⵓⵕⵕⵉⴷ ⴰⵢⴰ ⵖⵕⵉⴱ ⴰⵡⴰ !
  58. La jument (ayyis) ⴰⵢⵢⵉⵙ
  59. Les amoureux (ait oumarg) ⴰⵢⵜ ⵓⵎⴰⵕⴳ
  60. Ô, comment vais-je faire dans ce monde ? (wa mnik rad skrgh iddounit?) ⵡⴰ ⵎⴰⵎⵏⴽ ⵕⴰⴷ ⵙⴽⵕⵖ ⵉ ⴷⴷⵓⵏⵉⵜ ?
  61. Viens chez nous, toi la sage (rwah darngh aya içalan lhmmns) ⵕⵡⴰⵃ ⴷⴰⵕⵏⵖ ⴰⵢⴰ ⵉⵙⴰⵍⴰⵏ ⵍⵀⵎⵎⵏⵙ
  62. Dieu, quel remède pour celui qui est ignoré par les siens ? (ah arbbi maygan asafar n yane ihgr wins?) ⴰⵃ ⴰⵕⴱⴱⵉ ⵎⴰⵢⴳⴰⵏ ⴰⵙⴰⴼⴰⵕ ⵏ ⵢⴰⵏ ⵉⵃⴳⵕ ⵡⵉⵏⵙ ?
  63. Avant mariage{commence à 3min.} (lligh our ta taḧlgh) ⵍⵍⵉⵖ ⵓⵔⵜⴰ ⵜⴰⵀⵍⵅ
  64. S’il n’y avait pas la mort ? (rja fllah almout, mlad is our tllimt?) ⵔⵊⴰ ⴼⵍⵍⴰⵀ ⴰ ⵍⵎⵓⵜ ⵎⵍⴰⴷ ⵉⵙⵓⵔ ⵜⵍⵍⵉⵎⵜ ?
  65. Ce monde est injuste ! (our guim a ddounit laman!) ⵓⵔ ⴳⵉⵎ ⴰ ⴷⴷⵓⵏⵉⵜ ⵍⴰⵎⴰⵏ ! ou Ce monde est injuste ! (our guim a ddounit laman!) ⵓⵔ ⴳⵉⵎ ⴰ ⴷⴷⵓⵏⵉⵜ ⵍⴰⵎⴰⵏ !
  66. Eh toi, eh toi ! (wahyawa, wahyawa!) ⵡⴰⵀⵢⴰⵡⴰ, ⵡⴰⵀⵢⴰⵡⴰ !
  67. Mon amour, je défie vent et marée (outagh awinou açmmid outagh ijawwne) ⵓⵜⴰⵖ ⴰⵡⵉⵏⵓ ⴰⵚⵎⵎⵉⴹ ⵓⵜⴰⵖ ⵉⵊⴰⵡⵡⴰⵏ
  68. Tu viens ou tu viens pas, tu le dis (raddi tourrit tinit igh our’add tourrit tinit) ⵕⴰⴷⴷⵉ ⵜⵓⵕⵕⵉⵜ ⵜⵉⵏⵉⵜ ⵉⵖ ⵕⴰⴷⴷ ⵓⵔ ⵜⵓⵕⵕⵉⵜ ⵜⵉⵏⵉⵜ
  69. Dieu merci, j’ai vu celle que je veux voir (hmdgh irbbi walli righ nzrat izrayakh) ⵃⵎⴷⵅ ⵉ ⵕⴱⴱⵉ ⵡⴰⵍⵍⵉ ⵕⵉⵅ ⵏⵥⵕⴰⵜ ⵉⵥⵕⴰⵢⴰⵅ
  70. Où es-tu, celle qui m’a parlé ? (manzak awallagh innan?) ⵎⴰⵣⴰⴽ ⴰⵡⴰⵍⵍⴰⵖ ⵉⵏⵏⴰⵏ ?
  71. Je chante (addagh ndmgh) ⴰⴷⴷⴰⵖ ⵏⴹⵎⵅ
  72. Rien ne va (Our iffough oumya) ⵓⵔ ⵉⴼⴼⵓⵖ ⵓⵎⵢⴰ
  73. Transmets mes salutations, semence ! (awiy sslam a yamoud!) ⴰⵡⵉⵢ ⵙⵙⵍⴰⵎ ⴰ ⵢⴰⵎⵓⴷ ! ou Transmets mes salutations, semence ! (awiy sslam a yamoud!) ⴰⵡⵉⵢ ⵙⵙⵍⴰⵎ ⴰ ⵢⴰⵎⵓⴷ !
  74. Le jour de la guérison (ass nna iâafa rbbi) ⴰⵙⵙ ⵏⵏⴰ ⵉⵄⴼⴰ ⵕⴱⴱⵉ
  75. Où vas-tu dehors ? (mani trit awa di ffoughn?) ⵎⴰⵏⵉ ⵜⵔⵉⵜ ⴰⵡⴰ ⴷⴷⵉ ⴼⵓⵖⵏ ? ou Où vas-tu dehors ? (mani trit awa di ffoughn?) ⵎⴰⵏⵉ ⵜⵔⵉⵜ ⴰⵡⴰ ⴷⴷⵉ ⴼⵓⵖⵏ ?
  76. Eh oui, eh oui (wahaha, wahaha) ⵡⴰⵀⴰⵀⴰ ⵡⴰⵀⴰⵀⴰ
  77. Qu’as-tu de plus ? (mad fllak igwrane?) ⵎⴰⴷ ⴼⵍⵍⴰⴽ ⵉⴳⵡⵕⴰⵏ ?
  78. Ce jour-là, un jour et aujourd’hui (ghassan, d’ghasslli d’ghassad) ⵖⴰⵙⵙⴰⵏ ⴷ ⵖⴰⵙⵙⵍⵉ ⴷ ⵖⴰⵙⵙⴰⴷ
  79. Ô demeure, es-tu solide ? (ah a taddart mlad is shant tiflwin nm?) ⴰⵃ ⴰ ⵜⴰⴷⴷⴰⵔⵜ ⵎⵍⴰⴷ ⵉⵙ ⵚⵃⴰⵏ ⵜⵉⴼⵍⵡⵉⵏ ⵏⵎ ?
  80. Jument, ne pleure pas ! -&- {à 8min. 25 sec.} Celui qui vous aime (ajdaâa ad our tallat! -d- Wanna kwn iran) ⴰⵊⴷⴰⵄ ⴰⴷ ⵓⵔ ⵜⴰⵍⵍⴰⵜ ! -ⴷ- ⵡⴰⵏⵏⴰ ⴽⵡⵏ ⵉⵕⴰⵏ ou Jument, ne pleure pas ! -&- {à 8min. 25 sec.} Celui qui vous aime (ajdaâa ad our tallat! -d- Wanna kwn iran) ⴰⵊⴷⴰⵄ ⴰⴷ ⵓⵔ ⵜⴰⵍⵍⴰⵜ ! -ⴷ- ⵡⴰⵏⵏⴰ ⴽⵡⵏ ⵉⵕⴰⵏ
  81. Eh, comment vas-tu ? (wayih, awa manzak?) ⵡⴰⵢⵢⵉⵀ, ⴰⵡⴰ ⵎⴰⵏⵣⴰⴽ ?
  82. On ne sait pas ce que tu as , monde ! (our nssin a ddounit makm yaghn!) ⵓⵔ ⵏⵙⵙⵉⵏ ⴰ ⴷⴷⵓⵏⵉⵜ ⵎⴰⴽⵎ ⵢⴰⵖⵏ !

Raïs Mbark Ayssar avec son fils

  1. Dieu est grand (llah oukbar) ⵍⵍⴰⵀ ⵓⴽⴱⴰⵕ
  2. Au nom de dieu (bismillah) ⴱⵉⵙⵎⵉ ⵍⵍⴰⵀ
  3. Les amoureux (ait oumarg) ⴰⵢⵜ ⵓⵎⴰⵕⴳ
  4. Tu pleures des larmes ! (ar tallat id amtta!) ⴰⵔ ⵜⴰⵍⵍⴰⵜ ⵉⴷ ⴰⵎⵟⵟⴰ !
  5. Six albums de son fils Mohamed, seul. Ci-après : Son fils Mohamed

Raïs Mbark Ayssar avec Raïssa Fatima Tamouzounte

  1. Jument ne pleure pas -&- Celui qui t’aime (ajdâa adour tallat -d- awanna kwn irane) ⴰⵊⴷⴰⵄ ⴰⴷⵓⵕ ⵜⴰⵍⵍⴰⵜ -ⴷ- ⵡⴰⵏⵏⴰⴽⵏ ⵉⵔⴰⵏ
  2. Celui qui t’aime (awanna kwn iran) ⴰⵡⴰⵏⵏⴰ ⴽⵯⵏ ⵉⵕⴰⵏ
  3. Joutes verbales (Tanddamte) ⵜⴰⵏⴷⴷⴰⵎⵜ
  4. Celui qui vous aime (wanna kwn irane) ⵡⴰⵏⵏⴰ ⴽⵡⵏ ⵉⵕⴰⵏ

Raïssa Zhra Talbensirte

  1. Au revoir, donnez-nous vos nouvelles ! (ally iâawn nsqsa guiwn s lkhir!) ⴰⵍⵍⴰⵢ ⵄⴰⵡⵏ ⵏⵙⴽⵚⴰ ⴳⵉⵡⵏ ⵙ ⵍⵅⵉⵕ !

Décès du Raïs

  • L’annonce de la mort de Raïs Mbark Ayssar - ⵕⴰⵢⵙ ⵎⴱⴰⵕⴽ ⴰⵢⵚⴰⵕ ⵉⴳⴳⵣ ⴰⴽⴰⵍ Raïs mbark Ayssar iggz akal

Nos sources